Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Pensée dominante...

A chaque fois que tu t'attaches à quelqu'un ou à quelque chose,
Tu te détaches un peu de toi-même.... 


Index des rubriques

Pensée de la semaine
Être réaliste, c'est préférer une réforme modeste, qui en permet une autre, à un miracle impossible.

Identité pseudo-virtuelle

Taille : 1m74

Poids : 69 kilos

Age : 31 ans

Signe zodiacal : Lion

Signe chinois : Tigre

Signe arabe : Masse de fer

Trait de caractère : Perséverance

Sentiment : Sincérité

Humour : Auto-dérision

Surnom : Taré, Double-tête, Yoda, Le Sage, Homère Simpson, l'Extraterrestre

Element : Feu

Couleur : Vert

Mot : Anagramme

Roman : Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde)

Conte : Le petit poucet

Film : Usual Suspects

Musicien/Interprete : Freddie Mercury

Chanson : With or without you (U2)

Acteur : Robin Williams

Actrice : Marie-Josée Croze

Réalisateur : Akira Kurosawa

Jeu : échecs

Art : Littérature

Personnage : Gatsby

Rêve : Rêve éveillé

Prémonition : Protection

Epice : Cannelle

Animal : Grenouille

Arbre : Saule pleureur


Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Ailleurs sur Joueb.com

Les pérégrinations d'un chinois en chine
Un Poème "ontologique"
--> Au-delà de ce qui est et au-delà du langage....
Un poème assez célèbre qu'une amie m'a partagé et que je partage ici.

Si...

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir;
Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d'un seul mot;
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur;
Rêver, mais sans laisser le rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur;
Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent;
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant;


Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme, mon fils.

Rudyard Kipling
Ecrit par Mandala, le Samedi 10 Septembre 2005, 22:50 dans la rubrique "Actualités".